Rapports sur les données du secteur au T3 de 2017 de TransUnion

La combinaison d’un léger refroidissement de l’économie canadienne et les effets de l’accroissement des taux d’intérêt peuvent ajouter un peu de pression sur la performance globale du crédit à la consommation en 2018. Malgré ces obstacles, les conclusions du dernier Rapport sur les données du secteur au Canada de TransUnion indiquent que les Canadiens devraient maintenir des niveaux de défaillance relativement stables au cours de la prochaine année.

On prévoit que le taux de défaillance important au niveau du consommateur pour une dette non hypothécaire sera essentiellement le même l’année prochaine, avec une augmentation prévue de deux points de base (2 pb), passant de 5,63 % au T4 de 2017 à 5,65 % au T4 de 2018. On prévoit également que le taux de défaillance important pour les prêts hypothécaires sera essentiellement inchangé au cours de la prochaine année, demeurant à 0,56 % au T4 de 2017 et à 0,55 % en 2018. On prévoit que la plus grande divergence dans la performance des défaillances importantes concernera les cartes de crédit d’utilisation générale. TransUnion prévoit que le taux de défaillance important augmentera, passant de 3,02 % au T4 de 2017 à 3,63 % au T4 de 2018.

Obtenez le rapportObtenir le sommaire

Rapports sur les données du secteur au T3 de 2017 de TransUnion

La combinaison d’un léger refroidissement de l’économie canadienne et les effets de l’accroissement des taux d’intérêt peuvent ajouter un peu de pression sur la performance globale du crédit à la consommation en 2018. Malgré ces obstacles, les conclusions du dernier Rapport sur les données du secteur au Canada de TransUnion indiquent que les Canadiens devraient maintenir des niveaux de défaillance relativement stables au cours de la prochaine année.

On prévoit que le taux de défaillance important au niveau du consommateur pour une dette non hypothécaire sera essentiellement le même l’année prochaine, avec une augmentation prévue de deux points de base (2 pb), passant de 5,63 % au T4 de 2017 à 5,65 % au T4 de 2018. On prévoit également que le taux de défaillance important pour les prêts hypothécaires sera essentiellement inchangé au cours de la prochaine année, demeurant à 0,56 % au T4 de 2017 et à 0,55 % en 2018. On prévoit que la plus grande divergence dans la performance des défaillances importantes concernera les cartes de crédit d’utilisation générale. TransUnion prévoit que le taux de défaillance important augmentera, passant de 3,02 % au T4 de 2017 à 3,63 % au T4 de 2018.

Obtenez le rapportObtenir le sommaire

Variations par rapport à l’année précédente des taux de défaillance de 90 jours et plus pour les prêts non hypothécaires des consommateurs

back more
Matthew Fabian

Bien que les Canadiens devraient continuer de s’en tirer assez bien en 2018, il n’est pas improbable que les prévisions indiquent que les cartes de crédit connaîtront la plus grande augmentation dans les taux de défaillance l’année prochaine. Les attentes d’une augmentation globale des taux d’intérêt et d’un ralentissement de l’économie canadienne en 2018 peuvent jouer un rôle dans des prévisions de défaillances plus importantes pour les cartes.   

Matthew Fabian, directeur de la recherche et des données du secteur

back more

Solde moyen par consommateur, par produit*

Niveau d’endettement non hypothécaire moyen des consommateurs

* Représente le solde moyen détenu par un consommateur pour chaque type de produit (les consommateurs peuvent avoir plusieurs exemplaires du même produit).

back more

Puisque les taux de défaillance des consommateurs demeurent principalement les mêmes, les prévisions de TransUnion concluent que les soldes globaux non hypothécaires des consommateurs augmenteront probablement tout juste sous 1 % au cours de la prochaine année, passant d’une prévision de 22 249 $ au T4 de 2017 à une prévision de 22 440 $ au T4 de 2018. On prévoit que les soldes moyens des consommateurs pour les cartes de crédit d’utilisation générale augmenteront, passant d’environ 4 155 $ au T4 de 2017 à 4 220 $ au T4 de 2018.

En comparaison, on prévoit que le solde hypothécaire global moyen baissera légèrement à 239 056 $ au T4 de 2018, comparativement à 240 029 $ au T4 de 2017. Les prêts hypothécaires font exception dans ce cas, mais une partie de cette situation est due au fait que la récente augmentation importante du prix des maisons pourrait connaître une pause.   

Matthew Fabian, directeur de la recherche et des données du secteur

Vous aimez?

Obtenir le sommaire

lisez notre Politique en matière de confidentialité